Il y a beaucoup de choses qui changent dans cette clarification des règles


Le réseau social Facebook clarifie ses règles sur ce qui est convenable de publier, par exemple sur des sujets sensibles comme l'apologie ou bien le terrorisme et violence. C'est une clarification de la politique éditoriale.

Le réseau social doit à la fois jongler avec la préservation de la liberté d'expression, puis la lutte contre l'apologie ou encore des discours radicaux etc. L'apologie ainsi que le terrorisme bannie de Facebook.

Facebook semble faire des efforts, la dernières fois j'ai fait un signalement pour une arnaque. Le réseau social avait dit dans un premier temps que le compte n’enfreignait pas ses conditions. Un heure après, il a fait un nouveau contrôle et ma donné raison.

Pour revenir a ce qu'il change suite au changement, le réseau social n'accepte plus les groupes qui font l'apologie (Organisation criminelle, qui promeuvent la haine ou les activités terroristes) C'est vérifié et attention aux fesses.

Le groupe ne tolère plus le soutien, l'excuse sur des actes violents en rapport avec le terrorisme. Qu'il s'agit de vidéos pour relayer les propos (Vidéo otages..) Les images explicites pour glorifier la violence.. sont retiraient.

Il clarifie sa politique d'autorisation de contenus




Il n'y a pas que le terrorisme qui compte pour le réseau social, la nudité est maintenant bannie de Facebook. Tu peux toujours mettre des images d'allaitement, de l'art ou alors des photos médicales.

Il est dit maintenant que nous devons utiliser le vrai nom et plus un pseudo. Décidément Facebook ne sait plus ce qu'il veut. Cette demande est très impopulaire et risque de faire grincer de nombreuses dents.

Facebook se réserve aussi le droit de supprimer des contenus, même fermer les comptes lorsqu'ils deviennent une menace physique ou alors un risque pour la sécurité publique (C'est très intéressant de le savoir)

Il souhaite poursuivre les normes pour répondre aux différents besoins, d'une grande communauté variée et internationale. Facebook ne souhaite pas avoir des discours haineux sur sa plate-forme et fera encore des efforts.

Il faut dire que le réseau social s'était attiré des problèmes. Il a aussi publié les demandes des gouvernements (Légère hausse) pour le second semestre 2014. ça passe de 34 946 à 35 051 requête.