Les demandes pour supprimer des liens, explosent.


La lutte contre le piratage de contenus protégés, est entrain de se poursuivre. Google de son côté aurait 100.000 demandes par heure, des demandes pour supprimer des liens sur le moteur vers des contenus illégaux.

L'industrie de la musique puis du cinéma, lutte contre la diffusion des vidéos streaming, puis le téléchargement illégaux de films... Google aurait reçu en février 2016, 75 millions de demandes de suppression de lien.

Selon une comparaison avec le même mois de l'année 2015, c'est pratiquement le double de demandes. Dans le rapport de transparence, au top nous retrouvons la British Phonographic Industry avec plusieurs millions de demandes.

En effet ! Avec près de 7 millions de requête ! L' industrie musicale britannique, se glisse dans le top. En deuxième c'est MG premium avec 5,7 millions, en troisième APDIF Brasil avec 5,3 et ensuite APDIF Colombia avec 4,4.

Nous retrouvons aussi dans la liste Canal Plus, avec 3 millions de demandes. La chaîne doit faire face aux sites de streaming illégaux. Elle propose diverses séries, qui attirent évidemment les voleurs de contenus.

Google doit faire face a plus en plus de demandes


Image de la planète


Google a donc une grosse augmentation de demandes de déréférencement. La démarche fonctionne pratiquement de la même manière, que le droit à l'oubli. Pour traiter plus vite, Google demande des demandes claires.

Les ayants droit, doivent remplir un formulaire. Il ne faut pas confondre la violation des droits d'auteur, puis par exemple la suppression d'un critique. Google a du rejeter deux demandes d'un grand studio, pour une critique.

Google donne des informations au public, pour qu'ils comprennent ce qu'il s passe. Tout ça ! Se trouve dans un rapport de transparence, qu'il publie de temps en temps. Nous pouvons y trouver, plusieurs infos intéressantes.

Selon lui ! Il donne beaucoup de temps, pour traiter toutes les requêtes formulées. Ce n'est pas facile pour Google, mais ce n'est pas facile non plus pour l'industrie. Ils doivent sans cesse faire des demandes, pour combattre le phénomène.

Les pirates ont toujours une longueur d'avance, c'est une grande perte d'argent.