Google va relancer son cloud en multipliant les centres de données.


Google améliore son service Google Cloud platform, en grandissant les infrastructures. Pour proposer de l'espace, la société ajoute 12 centre de données a son catalogue. Selon ce qui est dit, ils seront bientôt opérationnels.

L'offre cloud va s'étendre, deux emplacements de deux centres sont connus. L'un se trouvera aux États-Unis (Oregon) puis l'autre au Japon (Région Tokyo) Les 10 autres se trouveront dans d'autres pays.

Google fait l'annonce à l'occasion de l'événement Next, qui se passe cette semaine à San Francisco. Les nouveaux centres permettront de couvrir plusieurs zones, les données seront plus proches des clients.

Le fait que cela est plus près du client, ça permet d'optimiser la rapidité et le temps de réponse. Les données seront accessibles plus rapidement, sans que l'utilisateur doit attendre quelques instants pour obtenir l'accès.

Le cloud pourrait devenir très profitable avec le temps.


Google en rouge avec effet transparence


L'ensemble des datacenters (Centre de données) seront tous normalement disponibles dans 18 mois. L'investissement permet de rattraper le retard, dans le domaine du cloud. Amazon Web Services a déjà quelques pas de plus.

Google devra faire face aussi à la concurrence, déjà bien présente. Par exemple il y a Microsoft, ou encore IBM. Le retard de Google s'explique de différentes façons, son image sur la gestion des données des utilisateurs grand public...

Le service de Google est très connu aussi pour les développeurs et geeks. Il se trouve actuellement à la 4ème place sur le marché mondial. Amazon aurait 31% puis arrive ensuite Microsoft avec ses 9%, puis IBM 7% et enfin Google 4%.

Il améliore tout ça en faisant un bon de 108%, mais il est encore beaucoup trop loin. La concurrence aurait beaucoup plus de datacenters, dans le monde. Ce qui permet d'avoir une certaine avance.