Facebook développe l'accès haut débit avec des drones et panneaux solaires

Photo de drone en image


Une idée intéressante qui pourrait couvrir ceux qui n'ont pas Internet


Le réseau social Facebook souhaite participer à l'Internet, en développant un accès Internet pour le monde entier grâce à plusieurs drones.

C'est des appareils qui utiliseront les panneaux solaires. Cette solution pourrait combler les trous, c'est-à-dire fournir l'Internet aux régions qui n'ont pas accès.

Les drones seront autonomes et résistants, de quoi satisfaire beaucoup de personnes. En 2013 Facebook et 6 autres entreprises fabriquent Internet.org

Un site Web qui a pour objectif de rendre le Web abordable. Les sociétés concernées par le partenariat sont Facebook, Samsung et Ericsson.

Nous avons également MediaTek puis Opera Software, Nokia puis Qualcomm. Le projet me semble très intéressant, puisque ça permettra de donner accès au Web.

Surtout pour ceux qui n'ont pas la possibilité de se connecter. L'idée des drones me semble intéressante tant qu'ils ne tombent pas sur la tête.

Je me demande ce que Facebook compte faire, en cas d'une panne mécanique.

Comment Facebook compte t-il s'y prendre pour couvrir les gens ?


Photo petit bonhomme


Les machines de Facebook se retrouveront à une altitude de 20 000 mètres. Cela permettra à Facebook de moins exposer ses appareils aux divers dangers.

Je parle évidemment du vent, des intempéries et autres machines volantes comme la DeLorean dans le film le Retour vers le futur, ou les soucoupes volants mdr.

Les drones se chargeront dans la journée et tiendront toute une nuit. Facebook collabore avec des experts de l'aéronautique et des sociétés.

Certaines personnes travaillent chez la NASA, l'administration nationale de l'aéronautique et de l'espace. Le projet pourrait bien devenir une réalité.

Pour l'instant aucune date n'a été annoncée pour le lancement des drones.

Mais l'évolution et la mise en place, pourra certainement couvrir un jour l'ensemble de la Terre. Il faudra donc attendre les prochains mois pour avoir des nouvelles.

Facebook n'est pas la seule société sur cette route. Google développe de son côté l'Internet en Afrique, il utilise pour cela des ballons dirigeables.

Tant que cela est bon pour les gens, cela ne posera pas de soucis.

Haut de page