Twitter attaque le gouvernement américain pour les demandes de données



Le site microblogging veut publier le nombre exacte des demandes de surveillance et non une fourchette


Le réseau social Twitter annonce mardi 7 octobre 2014, qu'il souhaite poursuivre en justice le gouvernement américain.

Il souhaite le faire pour qu'il puisse publier un rapport de transparence complet. Il pourra peut-être mettre de la transparence sur les demandes de surveillance.

Le réseau social Twitter n'arrête pas de recevoir des demandes de la part des autorités. Twitter souhaite communiquer le nombre de lettres.

Des messages qui permettent d'avoir accès aux diverses informations pour la surveillance.. Cela n'entraîne pas une surveillance judiciaire.

Twitter pense que tout cela viole le premier amendement sur la liberté d'expression. Il dit qu'il a déjà essayé d'être transparent avec ses utilisateurs.

Il pense que les utilisateurs doivent savoir et cela sans devoir passer par un procès. Twitter aurait le même volume de NSL et ordonnances que les autres groupes.

Il aurait donc porté plainte le mardi 7 octobre contre le gouvernement américain.

Twitter aurait autant de demandes que les autres groupes dans la technologie




Twitter aurait reçu 2058 demandes pendant les six premiers mois de l'année 2014. Il veut donner les informations de manière sensée.

Évidemment au lieu de donner tout cela dans une fourchette large qui n'est pas exacte. Le FBI refuse que Twitter publie dans son rapport des chiffres précis.

Twitter doit donc fournir une fourchette entre 0 et 999 ou encore de 1000 à 1999 puis de 2000 à 2999 sans être précis à la pointe.

Forcément ça ne fait pas plaisir au site microblogging.

Les groupes luttent, comme Apple et Google qui disaient qui n'allaient plus avoir accès au mot de passe de l'utilisateur.

Cela permettra d'éviter de donner les données de leurs utilisateurs. En effet, il sera impossible d'obtempérer.. Le directeur du FBI n'est pas content de la nouveauté.

Haut de page