Yahoo respire mieux avec les ventes de ses parts dans Alibaba

Image de Yahoo en rouge


Il fait aussi des nouvelles acquisitions pour se diversifier et se renforcer


Yahoo aurait tiré plus de 5 milliards de dollars, dans la vente des parts d'Alibaba le site chinois. Il poursuit son marché et n'hésite-pas d'acquérir des sociétés.

En un mois, Yahoo fait trois nouvelles acquisitions intéressantes. Des acquisitions qui gèrent les documents, dans la publicité et la messagerie.

Le nombre des acquisitions serait au moins à quarante-trois. L'ancienne de chez Google c'est-à-dire Marissa Mayer, avait pris la direction de Yahoo en 2012.

En début du mois d'octobre 2014, Yahoo aurait vendu à Google 55 brevets. Certains sont issus des rachats de Inktomi ou encore Altavista.

Il est rare que Yahoo et Google s'entendent sur quelque chose. Yahoo pourrait faire un jour alliance avec Google au niveau du moteur de recherche.

Actuellement, Yahoo utilise les résultats de Bing de Microsoft. Marissa Mayer n'oublie certainement pas d’où elle vient.

Il sera difficile à Yahoo de revenir et de proposer un outil de recherche, sans algorithmes ou encore sans les brevets.

Yahoo cherche a se concentrer sur le principal




Comme je disais un peu plus haut, Yahoo a vendu 5% du capital qu'il détenait d'Alibaba lors de son entrée en Bourse du géant du e-commerce.

La vente représente 5 milliards de dollars. Yahoo aurait encore 30 milliards de dollars avant impôt dans Alibaba. Il est alors possible de dire que Yahoo va très bien.

Ce n'est pas vraiment le cas.. Il doit réinvestir pour s'inventer au nouvel avenir. Depuis deux ans, Yahoo a juste mieux négocié le virage du mobile.

C'est pas non plus comme Facebook qui a fait un virage spectaculaire. Le réseau social propose diverses applications pour être plus fort.

Les rachats permettraient d'améliorer les performances de ses applications, dans d'autres cas il a augmenter son nombre d'utilisateur.

Les investisseurs se posent des questions et recommandent même par exemple de racheter AOL, une ancienne gloire du Web.

Une société d'investissements à suggéré de faire une fusion avec SoftBank. Il est dit que la moitié du trésor d'Alibaba sera redistribuée aux différents actionnaires.

Haut de page