Google proposera un outil pour voir si les internautes regardent la publicité



Google va rassurer les annonceurs mais ne me rassure pas trop.


Google est considéré comme le Roi de l'Internet, pas seulement pour son outil de recherche. De nos jours Google est partout ! Même au niveau de la publicité.

Il aide les sites a rémunérer les contenus, c'est de cette manière que les sites sont proposés gratuitement aux internautes.

Il cherche sans cesse l'optimisation, même pour ce qui concerne la publicité. Google annonce l'arrivée prochaine d'un outil utile pour les annonceurs.

Il pourrait renverser la tendance dans le milieu de la publicité en ligne. L'outil puissant pour les annonceurs, offrira une fonctionnalité utile.

L'outil pourrait être en mesure de savoir si les publicités vidéo, sont réellement consultées ou évitées par l'internaute.

Ça permettra évidemment de déterminer si un contenu coince ou pas. Dans le cas ou un trop grand nombre d'internautes n'aiment pas, l'annonceur pourrait changer ça.

L'outil Doubleclick (Service publicitaire de Google) informera bientôt les entreprises. Lorsque les pages n'affichent pas les publicités, les marques le seront.

Une annonce très intéressante pour les annonceurs




C'est lors du CES qu'il est annoncé sur Doubleclick aura le moyen de proposer ça aux annonceurs.

Ce qui permettra sans doute d'augmenter encore plus le nombre des annonceurs, ou tout simplement les rassurer afin qu'ils continuent a utiliser la puissance de Google.

Google tire 89% de ses revenus de la publicité en ligne. Le fait d'assurer à l'annonceur sur les publicités sont bien visibles, représente un excellent argument.

Peut-être que les revenus générés par les publicités, seront en fonction du taux de visibilité. Il serait bien de revoir les tarifs de la rémunération qui sont trop bas.

Je pense que Google doit aussi rassurer les éditeurs de sites, en mettant un minimum qui ne tombe pas du tout dans l'exagération.

Il ne faut pas qu'il oubli que sans les supports (Les sites Web qui affichent les publicités) il gagnerait beaucoup moins de ce qu'il gagne actuellement.

Celui qui affiche des publicités Google, est payé avec les cliques et non sur l'affichage. Je veux bien que les annonceurs n'ont plus de sous ! Mais quand même.

Si le clique ramène de la ferraille (Je nomme ça les fonds d'église) Il est difficile de vouloir continuer.

Haut de page