Eric Schmidt de Google pense que l'Internet est voué à disparaître



Il a partagé sa vision au forum économique mondial de Davos


L'Internet est sensé à disparaître selon une phrase dite par Eric Schmidt (Le président exécutif de Google) c'est ce qu'il dit lors d'une intervention.

Il prononce la fameuse phrase lors de l'intervention devant beaucoup de monde à Davos. Il ne voulait pas dire que l'Internet n’existerait plus.

Internet existera mais plus sur la forme que nous connaissons. En pensant au futur, l'Internet ferait tellement partie de notre vie, que nous oublieront qu'il existe.

Il y aura tellement d'adresses IP, des appareils connectés ou encore le fait de pouvoir interagir avec l'habitation. Il y aura des capteurs partout autant que les objets.

Tout ça au point de ne plus se rendre compte de la présence de l'Internet. Le Web sera partout avec nous ! L'imagination d'Eric Schmidt va même plus loin.

Il s'imagine dans une habitation interactive. Avec une autorisation de ta part, tu pourras interagir avec tout ce qui se trouve dans une pièce.

C'est exactement ce que moi même m'imagine du futur. L'ordinateur sera certainement un hologramme avec une intelligence artificielle..

Selon Eric Schmidt, ce monde interactif sera un univers totalement personnalisé. Il sera tout simplement hautement interactif et intéressant.

Google domine beaucoup de domaine




La domination de Google serait-t-elle menacée ? Google pourrait l'être à cause des entreprises géantes comme Facebook, Apple etc.

Les nouveaux gros acteurs veulent réorganiser les entreprises de l'high-tech. Certains veulent même que Google coupe son moteur de ses différents services.

Des nouveaux petits acteurs dans le milieu des applications, mangent petit à petit des parts. Ils explorent des nouvelles voies ou Google n'a pas encore pensé.

Il ne faut pas s'inquiéter sur la mort de Google, il ne risque pas de fermer demain. Le jour ou Google fermera, il y aura un énorme vide sur le Web.

Imagine toi tout simplement sans Youtube, sans Google Play et ses nombreuses applications ou encore sans Google+ et ses nombreux autres services.

Il ne reste plus que les réseaux sociaux concurrents et quelques services ou bien des informations qui faudra trouver via d'autres moteurs comme Bing.

Si s'était le cas ! Le Web serait vraiment ennuyant. Il n'est pas parfait ! Surtout au niveau des déclassements des sites, mais il reste très utile pour beaucoup.

Haut de page