Twitter veut stopper l'hémorragie en bloquant les liens des photos Instagram



Il recommande aux utilisateurs d'utiliser son propre outil au lieu d'Instagram


Le réseau social Twitter souhaite désormais privilégier son propre outil de partage de photos, au lieu de pouvoir utiliser Instagram du réseau social Facebook.

Il n'est pas étonnant de recevoir un message qui indique, tu peux m'ajouter aussi sur Instagram. Voilà ce genre de messages que j'ai depuis un bon moment.

Ça vient de se confirmer ! Le site microblogging décide d'ouvrir une guerre et arrêter l'hémorragie. Les utilisateurs ne doivent plus poster de liens Instagram.

Ils parlent de liens pour aller voir la photo sur Instagram. Twitter dit qu'il faut poster ses photos directement sur celui-ci pour être sûrs que les fans puissent les voir.

Il faut dire que Twitter ne va pas très bien et Instagram est en train de lui voler la vedette. Facebook serait donc en train de grignoter des parts de Twitter.

Instagram avait fait il y a deux ans, un mauvais tour à Twitter. Il avait remplacé les photos publiées sur Twitter, par des simples liens.

Cela lui permettait d'attirer des clics vers le service Instagram.

Instagram ferait un plus gros succès que Twitter en ce qui concerne le nombre d'utilisateurs actifs




Twitter ne s'était pas laissé faire ! Il avait ajouté des filtres puis des outils pour retoucher nos photos. Tout ça, directement sur le réseau social.

Les utilisateurs n'avaient donc plus l'utilité de se rendre sur Instagram. Sauf que ! Les utilisateurs ont continué à poster les images depuis Instagram.

Ça n'arrête plus ! Instagram racheté en 2012 pour un milliard de dollars par Facebook, ne cesse de progresser au point même de dépasser Twitter.

Instagram aurait dépassé Twitter sur le nombre d'utilisateurs actifs. Nous pouvons le dire ! Facebook avait fait une bonne affaire à l'époque.

Personnellement je n'utilise pas cette application qui se place sur le mobile. J'utilise déjà les trois principaux réseaux sociaux (Google+, Facebook et Twitter)

Je pense que c'est largement suffisant. Nous pouvons qu'espérer que Twitter, trouve une solution pour stopper cette grosse hémorragie d'utilisateurs.

Haut de page